TOUR DE FRANCE EN VAN AVEC MINI-VOYAGEUR

Le bonheur de voyager en van avec un enfant !

60 jours
6000 km parcourus
25 destinations
20 nuits passées dans le van
  10 hébergements insolites
30 amis retrouvés
10 coups de cœur nature
1500 heures passées à admirer un futur grand voyageur s’épanouir

LOGO TOUR DE FRANCE GLOBETREKKEUSE

« Un road-trip au plus près de la nature » 

Un rêve, un pari fou ou juste une belle aventure : ce Tour de France en van avec mon fils Thomas, âgé de 2 ans 1/2, c'était un peu tout cela à la fois.

Nous sommes partis 2 mois sur les routes de l'Hexagone, une durée minimale pour découvrir quelques-uns des plus beaux paysages de notre pays sans passer son temps derrière le volant... une durée maximale aussi pour ne pas priver trop longtemps mini-voyageur de son papa, même si celui-ci n’a pas résisté à nous rejoindre de temps en temps !

Nous avons privilégié tout au long du parcours des lieux et des hébergements qui permettaient d’être au plus près de la nature, parce que ce sont ceux que j’affectionne le plus et qui me semblent les plus propices à l’épanouissement d'un enfant de 2 ans. S'il ne devait lui rester qu'une chose de cette aventure, j’aimerais que ce soit cette capacité que j’ai moi-même à m’émerveiller devant un paysage, un coucher de soleil, un ciel étoilé… bref devant les beautés de la nature, où que ce soit sur la planète.

mini voyageur

« L’excitant choix de l’itinéraire »

Trajet Globetrekkeuse

Départ de Grenoble le 3 septembre 2017 pour un Tour en sens inverse des aiguilles d’une montre qui nous permettait de visiter le nord de la France avant l’arrivée de l’automne. Parce que vivre à 2 dans un van, c’est vraiment génial… sauf quand il pleut plus de 3 jours. Tout devient alors humide, le van se salit très rapidement et on a finit par se lasser des histoires et jeux d’intérieur emportés, forcément limités en nombre.

Nous nous arrêtons en moyenne 2 à 3 jours à chaque étape. Chaque escale est motivée soit par la découverte d’un site naturel d’exception soit par la présence de proches que je souhaitais retrouver en chemin.
Pic du Midi, Falaise d’Etretat, Baie du Mont Saint-Michel, Dune du Pilat, Dordogne, Côte Basque ou encore Gavarnie… vous pouvez retrouver mes coups de cœur nature dans l’article « Top20 des plus beaux paysages de France (selon moi) ! ».

« Des hébergements insolites »

Notre van VW T5 est équipé d’une banquette convertible en lit, d’un toit ouvrant également transformable en couchette, d’un réfrigérateur, de 2 plaques à gaz, d’un évier, de rangements et d’un chauffage, si bien qu’il se transforme très rapidement en petite maison plutôt confortable pour un enfant. Nous nous arrêtons la plupart du temps dans les campings, qui, en plus de nous offrir quelques services appréciables (douche, toilettes, machines à laver, piscine, épicerie…), permettent à mini-voyageur de rencontrer d’autres enfants.

mobil-home globetrekkeuse

Nous avons également été reçus par de nombreux hôtes, séduits par notre aventure et désireux de nous faire tester leurs hébergements insolites : roulotte, cabane dans les arbres, écolo-gîte, chambres d’hôtes au milieu de la nature, conteneur design, bus anglais, tente safari… des expériences originales et de jolies rencontres qui ont rendu ce voyage encore plus beau. Nous avons même été reçus dans un hôtel 4* spa à Anglet : un luxe inespéré mais bien réel qui nous a permis de recharger pleinement les batteries avant de poursuivre l’aventure !

« Activités testées et approuvées »

L’un des objectifs de ce voyage était également de tester de nouvelles activités ensemble, et avec un petit de 2 ans, je n’étais pas au bout de mes surprises.

Il refuse catégoriquement de monter sur un âne, boude le gilet de sauvetage même s’il adore ramer sur un canoë, appréhende un peu le voilier et les modes de transport bruyants mais n’est pas impressionné dans un télésiège ou un téléphérique, est fan des trains ou de tout ce qui roule sur des rails, accepte de monter à vélo mais sans casque, se baigne dès qu’il en a l’occasion même si l’eau ne dépasse pas 20°C (plus difficile pour la maman)…

activités enfant

J’ai du renoncer à certaines activités et remplacer toutes les visites de musées par celles d’aquariums ou de parcs animaliers. Et même s’il a parfois fallu faire face à la fatigue et à quelques colères, je garde de merveilleux souvenirs de ces moments partagés. J’ai appris à avoir toujours un plan B et quelques confiseries dans le sac !

« Une logistique adaptée à la vie à 2 »

Le volume limité de rangement dans le van nous incite à voyager avec le strict minimum, mais sans oublier l’équipement et les jeux qui permettent à mini-voyageur de trouver dans ce road-trip une certaine stabilité : peluches, doudou et jouet fétiche deviennent alors une priorité.

Il faut bien-sûr également penser aux couches, pot, lait infantile, biberon, crèmes, etc… mais l’avantage de voyager en France, c’est qu’on retrouve en chemin ce que l’on a oublié !

van globetrekkeuse

Pour la journée, j’emporte la poussette et un porte-bébé sac à dos que j’utilise alternativement en fonction de l’activité, du terrain de jeu et de l’humeur de mini-voyageur. Pour les souvenirs : appareil photos et carte de France sur laquelle nous indiquons chaque jour notre trajet. Pour les moments de détente : ordinateur avec dessins animés, livres d’enfants (le mien sera resté fermé tout au long du voyage) et maillots de bain…

Retrouvez les conseils et astuces de Céline Globetrekkeuse sur le Coin des Blogueurs !